Publication details

Des Carpates aux Pyrénées, centrées sur l’Alsace et les Vosges, analyses génétiques de quelques fétuques à feuilles fines (Festuca sect. Festuca) estimées d’intérêt régional à européen : considérations taxinomiques et syntaxinomiques.

Investor logo
Title in English From the Carpathians to the Pyrenees, focused on Alsace and the Vosges, DNA sequencing of a few Festuca (cf. Festuca sect. Festuca), estimated of regional to European interest: taxonomic and syntaxonomic considerations.
Authors

BOEUF Richard HARDION Laurent ŠMARDA Petr LAZARE Jean-Jacques THÉBAUD Gilles GREGOR Thomas PORTAL Robert HÖCKER Rudolph MAZAS Sergi Riba BESNARD Guillaume HOLVECK Pascal

Year of publication 2022
Type Article in Periodical
Magazine / Source Botanique
MU Faculty or unit

Faculty of Science

Citation
Web odkaz na celé číslo časopisu
Doi http://dx.doi.org/
Keywords ploidy, séquencing, RADseq, plastome, Festuca, F. airoides, F. arduennensis, F. austrovogesiaca, F. caeruleosaxatilis, F. csikhegyensis, F. filiformis, F. guestfalica subsp. kerguelenii, F. heteropachys, F. kerneri, F. lemanii, F. niphobia, F. niphobioides, F. ovina subsp. rastetteri, F. pallens, F. pulchra, F. rhenana, F. rupicola, F. supina, F. valesiaca, F. wormspeliensis var. ericetorum.
Description Depuis plusieurs années, certains membres de la Société Botanique d’Alsace travaillent sur la taxinomie des fétuques d'Alsace et des territoires avoisinants a l’aide de marqueurs morphologiques, anatomiques et cytogénétiques. Ces travaux bien avancés ont conduit a la description de nouveaux taxons de fétuques a feuilles fines (Boeuf, Berchtold in Boeuf et al., 2019). Les unes méconnues en France mais présentes en Alsace, certaines inédites pour les Vosges, voire pour la France et quelques unes pour la Flore. Le présent projet vise a tester le support phylogénétique de ces taxons a travers deux types de marqueurs moléculaires se basant sur les nouvelles générations de séquençage : (i) le séquençage d’un grand nombre de substitutions (SNP) par la méthode de RAD sequencing pour 19 échantillons et 13 taxons (sur fonds propres), et (ii) le séquençage du génome chloroplastique entier (plastome) de 35 échantillons pour 19 taxons par genome skimming (financé par l’AP PatriNat). Ces taxons ont été échantillonnés principalement en Alsace mais aussi dans d’autres régions, géographiques (des Pyrénées aux Carpates). Ainsi, les fétuques intégrées dans ce projet ont été structurées en cinq groupes (A, B, C, D, E) selon leur questionnement scientifique et leur intéret patrimonial. Plusieurs nouveautés, soutenues par des caracteres morpho­anatomiques, biométriques, ploidiques précisés dans l’Annexe 1, non contredites par la génétique, sont mises en évidence : – 1 / Festuca niphobioides Boeuf & Hardion sp. nov., nettement distant du F. niphobia des Pyrénées, contrairement a notre hypothese de départ, – 2 / F. caeruleosaxatilis (Boeuf & J.­P. Berchtold) Boeuf & J.­P. Berchtold stat. nov., ne se raccroche pas a F. ovina s. s., – 3 / F. austrovogesiaca Boeuf & J.­P. Berchtold stat. nov. & nom. nov., taxon éloigné de Festuca csikhegyensis d'Europe centrale, – 4 / F. wormspeliensis Boeuf & J.­P. Berchtold var. ericetorum, variété nouvelle différenciée morphologiquement et génétiquement, – 5/ F. arduennensis Boeuf & J.­M. Tison sp. nov. (4x) confondu avec F. heteropachys (St.­Yves) Patzke ex Auquier (6x), – 6 / F. pseudolemaniiBoeuf & J.­P. Berchtold sp. nov., fétuque montagnarde héxaploide, bleuâtre, pruineuse, quasi lisse a scabridule dansle 1 supérieur ou uniquement a l’apex, que l’on trouve principalement sur labradorites. Elle est mentionnée dans la littérature botanique locale sous diverses appellations (cf. F. pallens, F. heteropachys, F. bastardii), – 7 / F. ovinasubsp. rastetteri Boeuf & Hardion ssp. nov. qui s'oppose au F. ovina subsp. ovina (ou var. ovina) d'Europe centrale, contrairement a notre hypothese de départ, – 8 / F. guestfalica subsp. discolor Boeuf & Holveck ssp. nov., taxon, tres localisé, d'abord considéré comme une variété de F. ovina subsp. caeruleosaxatilis. Il est apparu que l’hypothese manquait de fondement morphologique et génétique. C’est pouquoi il est inclus, sans etre typifié, en attendant des investigations complémentaires, sous le F. guestfalica auct., qui fait l’objet d’une révision (cf. Annexe 1, dichotomie 26’). Taxon a dimension générique sous laquelle est aussi décrit – 9 / F. guestfalica subsp. kergueleniiBoeuf & Portal ssp. nov., considéré comme le pendant géovicariant du F. guestfalica subsp. guestfalica de Westphalie (G) lectotypifié par Wilkinson & Stace (1987). ........
Related projects:

You are running an old browser version. We recommend updating your browser to its latest version.

More info